2'151
nombre de membresau 31.12.2018
Newsletters

L'éditorial

RUDOLF VONLANTHEN
Député, Président APF/HEV Fribourg

Chères et Chers
Propriétaires fonciers,

C’est tout juste le début de la nouvelle année et nous nous trouvons déjà face à des votations et à des décisions politiques importantes.

Nous sommes ravis que les électeurs aient clairement rejeté l’initiative «Stopper le mitage» dans les urnes le 10 février 2019. Un NON très clair est ressorti dans tous les cantons. Un frein drastique à la mise en zone a ainsi pu être évité. On peut également reconnaitre l’effet de la loi sur l’aménagement du territoire (LAT) et la réticence de la population. Cela montre également que les électrices et électeurs ne veulent pas d’un statu quo et encore moins d’un recul. Avec l’initiative «Stop au mitage» on aurait bloqué le développement de la Suisse. Ceux qui ont accepté l’initiative sont maintenant priés de ne pas empêcher la densification
des zones de peuplement avec toutes sortes d’objection (ombres, protection des monuments historiques et du patrimoine).

Mais, à Fribourg, une modification de la loi sur l’énergie nous attend également. Elle porte sur le remplacement des chauffages électriques, sur la part d’énergies renouvelables à prévoir lors du renouvellement d’une installation de chauffage à énergie fossile et sur la part d’autoproduction d’énergie électrique renouvelable sur les nouvelles constructions. Le Grand Conseil du canton de Fribourg n’aura pas la tâche facile pour respecter la volonté populaire (votation de 2012 sur la loi sur l’énergie) tout en appliquant le modèle de prescriptions énergétiques des cantons (MoPEC 2014).

En ce qui concerne la Berne fédérale, nous avons appris que la commission compétente du Conseil des Etats avait avancé d’un grand pas dans ses délibérations sur l’abolition de la valeur locative. Si tout va bien, le sujet devrait être traité au Parlement cette année encore, ce qui signifierait que la modification pourrait entrer en vigueur le 1.1.2021. La proposition d’abolir la valeur locative et de ne plus déduire les intérêts hypothécaires tout en rendant possible à la jeune génération de construire quand même (déduction des intérêts hypothécaires autorisée pendant les 10 premières années) fait son chemin.

Je vous rends également attentif à nouveau aux nombreux rabais dont votre affiliation à l’APF-HEV vous fait bénéficier.

Et, en dernier lieu, n’oubliez par notre prochaine assemblée générale qui se déroulera le jeudi 6 juin 2019.