2'214
nombre de membresau 31.12.2019
Newsletters

Les brèves

COVID-19
Baux commerciaux : prise en charge du loyer et des intérêts hypothécaires. ->

Information importante
La date de la prochaine assemblée générale de l’APF-Fribourg est fixée au jeudi 15 octobre 2020 à 18h00. Merci d'avance de résever cette date dans vos agendas !

Soulagement pour les propriétaires et locataires des locaux commerciaux !
Attention : délai 31 mai 2020 pour déposer les demandes.

Les petits et moyens commerces, non-alimentaires, vivent des conséquences désastreuses à cause du COVID-19. Selon une collaboration entre l’Etat de Fribourg (DEE), et les associations des propriétaires et professionnels de l’immobilier ainsi que l’Association suisse des locataire ASLOCA Fribourg, un soutien peut être apporté aux locataires et aux propriétaires.

Le locataire s’acquitte de son loyer du mois de mai – le bailleur/propriétaire renonce au loyer net de juin – l’Etat paie le loyer net de juillet 2020.

Conditions : chiffre d’affaires de maximum CHF 500'000.—pour les commerces et CHF 1'000'000.— pour les établissements publics.

Aide apportée : Un mois de loyer net, mais maximum CHF 2'500.-- pour les commerces et CHF 3'500.-- pour les établissement publics.

Je vous encourage à consulter le site de la Promotion du canton de Fribourg et remplir le formulaire adéquat si vous êtes un locataire éligible : https://www.promfr.ch/covid-19/baux-commerciaux-prise-en-charge-dun-mois-de-loyer/

Gilberte Schär
Présidente Union suisse des professionnels de l’immobilier, USPI Fribourg
Députée UDC district Lac

L'éditorial

RUDOLF VONLANTHEN
Député, Président APF/HEV Fribourg

Chères et Chers Propriétaires fonciers,

Le 9 février 2020, les citoyennes et citoyens ont clairement rejeté l’étatisation du marché du logement, Fribourgeoises et Fribourgeois compris. Un grand merci de votre soutien. Le peuple suisse ne s’est pas laissé tromper par la séduisante initiative de gauche pour «Davantage de logements abordables». Le résultat montre par sa netteté que la majorité des locataires entretient de bons rapports avec ses bailleurs. Le dénigrement généralisé des propriétaires privés vus comme des spéculateurs n'a pas porté.


Et maintenant le coronavirus dicte sa loi au monde entier. Nous vivons aujourd’hui une vie que nous ne connaissions pas jusqu’à présent. Les écoles sont vides, les entreprises partiellement à l’arrêt et les frontières de nouveau fermées. La globalisation fragilise la société. Ou est-ce la...

Ma question à l'APF

ME JACQUES PILLER
Vice-Président APF/HEV Fribourg



Mon locataire a de plus en plus de peine à me payer son loyer. Je dois chaque mois le relancer et il a maintenant deux mois de retard. Que puis-je faire pour protéger mes intérêts ?